Choisissez le(s) format(s) :

Delabie - Accueil
France
  • France
  • International
  • Deutschland
  • Belgique - België
  • GD-Luxembourg
  • Nederland
  • Polska
  • United Kingdom
  • Россия
  • Portugal
Recherche

La microfiltration dans les ERP

Juin 2015

Les risques liés à l'eau

L’eau, élément essentiel notamment pour l'hygiène, peut devenir un vecteur important d'infection si sa qualité n'est pas assurée. La maîtrise de cette qualité est devenue une préoccupation majeure et constante des responsables d'Etablissements Recevant du Public (ERP) : hôtels et résidences de tourisme, campings, piscines, établissements pénitentiaires…

Tous les ERP doivent désormais appliquer les dispositions de l'arrêté du 1er février 2010. Celui-ci impose la surveillance de la qualité bactériologique de l'eau dans les installations sanitaires disposant de points d'usage à risques. Il s'agit des points d'eau pouvant contenir notamment la bactérie Légionella pneumophilia et susceptibles de créer des aérosols (pulvérisation de microgouttelettes dans l'air).

L’article 3 de cet arrêté précise que la surveillance des installations collectives de production, de stockage et de distribution d’eau chaude sanitaire « repose notamment sur des mesures de la température de l'eau et des campagnes d'analyse de légionelles dans chacun des réseaux d'eau chaude sanitaire, aux fréquences de contrôle minimales précisées en annexe ». « Dans le cas où les réseaux d'eau chaude sanitaire ne sont pas utilisés pendant plusieurs semaines, des prélèvements pour l'analyse de légionelles sont réalisés après la purge des réseaux et dans les deux semaines qui précèdent l'accueil du public. Les prélèvements sont programmés de telle sorte que les résultats d'analyses de légionelles soient connus du directeur de l'établissement avant l'accueil du public ».

L’article 5 précise quant à lui que les analyses doivent être réalisées par un laboratoire accrédité, pour le paramètre légionelles, par le Comité français d’accréditation.

S’il est détecté dans un hôtel, un camping ou bien une piscine par exemple, des légionelles dans son réseau, le responsable de l’établissement devra traiter le problème. Or, cela peut prendre du temps. Aussi, pour protéger la santé de ses clients et éviter la solution radicale consistant à fermer l’établissement le temps de corriger les défauts de son réseau, les filtres terminaux antibactériens apparaissent comme une évidence.

 

La solution d’urgence pour une eau bactériologiquement maîtrisée

La microfiltration au point d'usage est le procédé de traitement le plus performant pour obtenir de l'eau exempte de microorganismes type bactéries (Légionelles…), champignons, algues, etc… Les filtres antibactériens permettent une protection totale contre les infections d’origines hydriques.
Il existe deux types d'équipements membranaires pour la filtration au point de puisage : les membranes planes ou les membranes en fibres creuses.
DELABIE a choisi la technologie la plus moderne pour sa gamme de filtres antibactériens BIOFIL : la filtration sur membrane en fibres creuses.

Développée dans les années 70, cette technologie membranaire est désormais reconnue comme la plus performante pour la purification de l'eau. Elle couvre des applications allant jusqu'à l'ultrafiltration (0,001 micron) dans de multiples domaines (domestique, médical, industriel…).

Chaque filtre BIOFIL intègre une membrane en fibres creuses en polyéthylène avec un seuil de filtration de l’eau de 0,1 micron absolu. La membrane en fibres creuses présente de multiples pores dont la taille varie de 0,01 à 0,1 micron. L'eau à traiter traverse le milieu filtrant sous l'effet d'une différence de pression de part et d'autre de la membrane. Les bactéries et les matières en suspension dont la taille est supérieure à 0,1 micron absolu sont ainsi retenues définitivement à la surface externe de la membrane.

 

BIOFIL, les filtres de références

La technologie adoptée par DELABIE pour ses filtres terminaux permet de filtrer un volume d’eau nettement supérieur à celui des filtres à membranes planes grâce à une surface de filtration largement supérieure (1 400 cm² contre 500 cm² environ). La capacité de stockage des bactéries et des impuretés est donc également beaucoup plus importante ce qui retarde le colmatage des filtres et augmente ainsi leur durée de vie.

DELABIE propose un ensemble complet de dispositifs de filtres à eau à usage unique : cartouches et douchettes BIOFIL. Parmi la gamme BIOFIL, les filtres antibactériens (anti-Légionnelle notamment) non stériles sont particulièrement adaptés aux ERP pour l'hygiène corporelle, le lavage des mains ou la balnéothérapie. Ils peuvent être utilisés sur une durée allant jusqu'à 62 jours après installation initiale. Il conviendra au gestionnaire de l’ERP d’assurer un changement régulier ainsi qu’un contrôle du bon fonctionnement (colmatage prématuré en cas d’eau de qualité médiocre).

Contrairement aux filtres du marché, l’encombrement des filtres BIOFIL est réduit grâce à la compacité de la fibre creuse. Ils s’adaptent ainsi sur la plupart des robinetteries de lavabo DELABIE. La marque dispose également dans son offre, des seuls filtres du marché pouvant s’adapter sur des panneaux de douche de collectivité. La connexion des filtres BIOFIL au point d’eau à sécuriser s’effectue simplement et sans outil grâce à des raccords rapides fournis séparément.

Tous les filtres BIOFIL bénéficient de nombreux contrôles qualité et d’une traçabilité optimale pour une maîtrise totale du risque sanitaire. Vendus conditionnés par boîte de 10 unités, les cartouches et douchettes filtrantes BIOFIL offrent une solution d’urgence aux problèmes antibactériens que rencontrent parfois les Responsables d’Etablissements Recevant du Public.